biodanza                                                                               breizh           

                                                

biodanza                                                                                                                                                                                              en  bretagne... 

 

 

 


dimanche 14 novembre 2010

Inspiration vers l'illumination

 

   Nos actes, nos impulsions, nos sensations, nos √©motions sont-ils g√©n√©r√©s par nos m√©moires, nos programmations ou bien par l'inspiration de notre Etre int√©rieur ?  

  La vivencia nous invite √† √™tre intens√©ment dans l'ici et maintenant, sans r√©f√©rence au pass√©. Ainsi, elle facilite le contact et le lien intime avec notre Etre profond.

  Nous avons constamment le choix de vivre √† partir de nos programmations ou √† partir de l'inspiration. L'inspiration, ces moments d'apog√©e, comme les nomme A. Maslow, n'est possible qu'en vivant l'instant pr√©sent.

  Une invitation √† revenir "chez nous", ne serait-ce que pour quelques instants, vers notre Etre v√©ritable, √† ouvrir en nous une porte donnant sur une autre r√©alit√©. Une r√©alit√© qui est toujours l√† mais qui nous √©chappe si souvent.

  Eduqu√©s dans l'identification au mental, celui-ci √©tant destin√© √† √™tre notre serviteur, il finit par devenir notre ma√ģtre.

  C'est pourtant dans l'ici et maintenant, et non pas dans les m√©moires ou projections de notre mental, ainsi que dans la rencontre et le lien avec les personnes qui nous entourent, que nous d√©couvrons notre v√©ritable moi.

  Alors plut√īt que d'alimenter notre ma√ģtre mental avec d'inutiles explications, allons go√Ľter et exp√©rimenter par nous-m√™mes cet ici et maintenant inspir√© et inspirant !

Samedi 11 décembre 2010

A la lumière de nos coeurs...

 

   Comme chaque ann√©e, le retour de la lumi√®re se fera le 21 d√©cembre, lors du solstice d'hiver.

   Le mois de d√©cembre est riche en sollicitations de toutes parts. Sollicitations le plus souvent commerciales, nous incitant, une fois encore, √† aller chercher √† l'ext√©rieur, dans toutes ces boutiques richement d√©cor√©es, ce qui se trouve pourtant l√†, disponible, au coeur de nous-m√™mes.

No√ęl, en plein coeur de l'hiver. L'hiver qui nous invite √† ralentir, √† renouer avec l'essentiel, √† entretenir notre feu int√©rieur, √† nous r√©chauffer au brasier incandescent de nos coeurs,

   A √™tre dans moins de relations (en terme de nombre) mais √† la fois dans plus de relation, en terme de qualit√© de pr√©sence,

   A aller contempler ce qui brille au plus profond de nous, nos joyaux int√©rieurs...

   Je nous invite donc √† unir nos danses et nos lumi√®res afin de nous abreuver √† la corne d'abondance affective que repr√©sente le groupe de Biodanza, √† faire de nos rencontres des bijoux d'√©ternit√©, de nos √©treintes de doux foyers d'attention, de tendresse et d'amour

  Que les cadeaux partag√©s ne soient plus de l'ordre du mat√©riel mais bien de l'essentiel.

 

  Retrouvons-nous et recr√©ons √† travers nos danses ces espaces de joie, de douceur, d'intimit√©, de chaleur, de partage comme lorsque les Anciens se retrouvaient lors de joyeuses et √©mouvantes veill√©es nocturnes au coin du feu.

CYCLE IDENTITAIRE

Le bateau est à l'abri dans le port...

mais les bateaux ne sont pas faits pour ça.

 

    Il nous arrive, trop souvent,de pr√©f√©rer rester bien au chaud, √† l'abri au port plut√īt que de nous risquer au large, vers l'inconnu. Un inconnu nourri de possibles, certes, mais de tant de peurs √©galement !

    Ces peurs viennent se greffer, telles des berniques, √† nos envies, nos d√©sirs et nous alourdissent tant parfois qu'elles nous emp√™chent d'√™tre. D'√™tre dans la pleine expression de nos potentiels, la pleine expression de qui nous sommes.

   Tout au long de notre vie, nous passons par de multiples √©tapes dont certaines sont essentielles pour la construction de notre identit√©.

    Je nous propose, au fil de 3 modules (janvier, f√©vrier et mars), d'aller revisiter quelques unes de ces √©tapes et de nous offrir alors la possibilit√© de r√©parer certains manques, d'adoucir certaines blessures.

     Le 23 janvier, nous danserons la construction de notre identit√© depuis notre naissance, nos premiers pas jusqu'√† notre petite enfance. A travers nos danses, nous serons invit√©s √† transformer cette p√©riode cruciale entour√©s de lumi√®re, de joie, dans l'√©closion de tous nos potentiels de vie.

      Puis, le dimanche 20 f√©vrier, nous danserons la progression de notre processus identitaire √† travers l'adolescence, tous les r√™ves, les d√©sirs de vie qu'elle rec√®le, ses transformations, cette p√©riode de notre vie o√Ļ tout est possible !

       Enfin, le dimanche 27 mars, nous passerons √† l'√Ęge adulte, √† la r√©alisation de qui nous sommes, √† travers les choix que nous posons, nos mises en oeuvre concr√®tes dans notre quotidien.

 

      Chaque module peut √™tre v√©cu ind√©pendamment des deux autres. Toutefois, pour une meilleure int√©gration, une progressivit√© plus harmonieuse, et dans la mesure de vos possibles, je vous invite chaleureusement √† vous investir dans ce cycle de 3 dimanches qui nous offrira le luxe de r√©-inventer qui nous sommes, et d'aller sentir qu'au plus profond de nous, nous sommes bien plus que ce que nous croyIons.

Dimanche 20 février 2011

Après avoir (re)fait nos premiers pas le mois dernier, je vous propose en ce mois précédant le printemps de poursuivre notre chemin d'évolution et d'aller revisiter notre adolescence.

   P√©riode pleine de promesses, d'envies, de camaraderie, de d√©sirs, d'√©lans vers la vie, vers notre vie, mais aussi parsem√©e de doutes, de questions, de peurs et de pression soci√©tale, familiale... aussi bien sur qui nous sommes que sur ce que nous allons "faire" de qui nous sommes...

  Je nous invite donc √† danser cette phase essentielle de notre √©volution, cette phase de tous les possibles dans la joie, la solidarit√©, l'affirmation, l'engagement en lien avec nos aspirations, nos valeurs, notre valeur.

   Notre identit√© se manifeste √† travers les choix que nous posons tout au long de notre vie.  

   Libre √† nous de poser nos choix entre l'id√©alisme (afin de supporter l'insupportable), le mat√©rialisme (rester raisonnable) ou bien l'√©merveillement (opter pour le choix d√©lib√©r√© d'aborder la vie et le monde avec ouverture et gourmandise).

   Danser pour entrer dans le processus de reprogression, et pouvoir ensuite sentir profond√©ment qu'il ne nous est effectivement pas possible de changer notre pass√©, mais que nous avons toujours la libert√© de choisir la fa√ßon dont nous vivons l'ici et maintenant.

Dimanche 27 mars 2011

 Voici venu le temps de la floraison, de la concr√©tisation, de la r√©alisation, de la mise en oeuvre, de NOTRE mise en Oeuvre !

Forts de notre détermination, de notre ferveur, de notre engouement, il est maintenant temps de mettre nos aspirations et nos rêves en mouvement, de les mettre en VIE, dans nos vies.

  Temps de prendre la pleine responsabilit√© de notre vie, en toute autonomie, de faire valoir notre libert√© de choix, dans la joie et l'√©merveillement de ces Oeuvres vivantes que nous sommes toutes et tous.

samedi 7 et dimanche 8 mai 2011

RISQUER LA LIBERTE

en retrouvant l'estime de soi

 

"Qui tombe amoureux de lui-même n'aura pas de rivaux."

                                                                         B. Franklin

 

    Estime de soi, confiance en soi, amour de soi, conscience de soi....

 

   O√Ļ nous trouvons-nous dans cette interd√©pendance de notions propres √† nous mener vers le mieux-√™tre, le bien-√™tre, voire la libert√© ?

 

   Comment, par quel moyen r√©-emprunter ce chemin vers soi, vers notre essence, tapie jusque dans les profondes racines de notre √™tre ?

 

   L'amour de soi (se respecter, √©couter ses besoins et aspirations) facilite une vision de soi positive (croire en ses capacit√©s, se projeter) qui influence la confiance en soi (agir sans crainte excessive de l'√©chec et du jugement d'autrui).

 

   Face √† nos difficult√©s quotidiennes : prendre des d√©cisions, croire que les critiques qui nous sont adress√©es sont plus "sinc√®res" que les compliments, peur du regard et du jugement ext√©rieur, peur d'√™tre critiqu√© et rejet√©..., la solution de "facilit√©" consiste √† tout remettre en question : changer de travail, divorcer, se faire de nouveaux amis... Soyons vigilants √† ne pas oublier l'essentiel : NOUS. Il nous revient de nous remettre en question √† l'int√©rieur plut√īt que de vouloir faire bouger l'ext√©rieur.

 

   La Biodanza nous propose d'aborder la Vie comme l'exp√©rience supr√™me qui nous invite, √† chaque instant, √† oser regarder notre propre splendeur, d√©couvrir le fond de lumi√®re qui nous anime afin de laisser r√©gner en nous l'extase et la jubilation de vivre.

 

   Au cours des vivencias, nous emprunterons le chemin qui nous ram√®nera vers notre boussole biologique et stimulerons le processus de notre lib√©ration en favorisant l'expression de qui nous sommes, notamment au travers d'une proposition en lien avec notre pr√©nom.

 

    Apprenons ou r√©apprenons √† habiter v√©ritablement la terre de notre exp√©rience pour enfin "risquer la libert√©" d'√™tre en lien avec nos resssources, nos potentiels et profond√©ment reli√©s √† celles et ceux qui existent autour de nous.

   

dimanche 25 octobre 2015

"La danse est l'une des formes les plus parfaites de communication avec l'intelligence infinie."

Paolo Coelho

La danse surgit de la profondeur de l'être humain : elle est mouvement de vie, elle est une impulsion d'union à l'espèce. Elle nous permet de retrouver le lien avec notre identité originelle et avec l'univers.

 

Vous êtes-vous déjà demandé : "quelle serait ma vie si, à chaque instant vécu, j'avançais, j'agissais dans la confiance, la certitude et la sécurité de me savoir et me sentir aimé ? Inconditionnellement aimé."

 

Non pas aimé de nos parents, compagne/compagnon, amis, enfants mais aimé inconditionnellement par la Vie, l'Univers, DIEU en tant que Dimension Infinie de l’Energie Universelle.

 

Lorsque nous sommes guidés par l'Enthousiasme, la passion, c'est véritablement cette Dimension Infinie de l’Energie Universelle qui nous parle et qui nous dit : "N'arrivez pas à la fin de votre vie en vous demandant : qu'ai-je fait de ma vie ?".


Pouvons-nous imaginer une vie, notre vie débarrassée du stress de la réussite, du devoir de loyauté envers nos proches ? Pouvons-nous imaginer notre vie dans l'abandon et la confiance que l'Univers nous aime et mettra tout en place pour nous assister. Si tant est que nous le laissions nous aider, nous assister, nous aimer.

 

Durant cette journée partagée, à travers de nouvelles propositions, nous irons nous relier à la source. Non pas une source extérieure à nous-même, mais celle-là même dont nous sommes issus.

Nous serons invités à vivre l'expérience d'aller sur notre chemin de réalisation empreints de l'acceptation et la bénédiction inconditionnelles de qui nous sommes.

 

Et enfin, confortés par cet Amour, nous n'aurons plus alors qu'à nous consacrer à cette question "Comment, aujourd'hui, puis-je contribuer ? Comment je peux m'endormir chaque soir habité par cette sensation que qui je suis a touché, changé la vie d'une autre personne."

 

Le chanteur entend sa voix. Le peintre voit son tableau. Le poète lit ses vers. Le musicien écoute. Le danseur ne crée rien en dehors de lui...Le danseur ne crée que lui-même...

Georges Pomiès

samedi 13 et dimanche 14 ao√Ľt

Vers une vie Libre, puissante et Audacieuse...

 

                      ...Ou comment, √† travers la sensation du pleinement vivant, du pleinement joyeux, du pleinement vibrant et pr√©sent en nous, nous pouvons √† nouveau nous mettre sur le chemin du plus beau et du plus juste de nous-m√™mes.

 

"On ne devient pas vieux pour avoir vécu un certain nombre d'années

mais parce qu'on a déserté son idéal." Douglas Mc Arthur

 

      Nos id√©aux, nos r√™ves d'enfant parlent de qui nous sommes au plus profond de nous.

     Bien souvent, la volont√© du r√©sultat, du conformisme nous ayant √©loign√©s de l'essentiel, notre √©ducation, nos obligations nous ont propos√© d'autres chemins plus raisonnables, et moins risqu√©s.

      Mais que sont ces id√©aux devenus ?

 

     Tapis dans les recoins de notre corps, de nos √©motions, de nos en-vies, comme ces lingots que certains pr√©f√®rent mettre √† l'abri dans des coffres √† la banque, porteurs des plus beaux potentiels vibrants en nous, ils n'attendent que notre retour √† nous-m√™mes.

 

    La Vie est un don, et nous sommes "en dette" de ce don. A nous de l'honorer en lui/nous rendant toute sa/notre grandeur !

 

    L'invitation pour ce week-end des 13 et 14 ao√Ľt est donc de nous offrir de danser ensemble cette libert√©, cette puissance et cette audace qui sommeillent en nous ou qui, au contraire, rugissent  !

   De les danser, √† partir de cette base vivante et r√©g√©n√©rante que sont le plaisir, la joie, l'abandon...pour leur faire prendre corps et prendre vie.

 

   La seule volont√© n'√©tant pas ce qui nous m√®nera √† nos d√©sirs, les diff√©rentes vivencias nous inviteront √† sentir nos d√©sirs, et √† retrouver la partie de nous qui conna√ģt son projet.

   Pour pouvoir ensuite oeuvrer pour leur √©laboration et leur r√©alisation.  M√™ler √† la fois le yin, qui √©pouse l'instant pour f√©conder la vie, et le yang, qui nous porte intens√©ment vers notre exaltation cr√©ative afin de donner naissance √† nos d√©sirs essentiels.

RENAIS-SENS

"Rena√ģtre signifie abandonner un vieil √©tat de frustration, de manque et de solitude pour na√ģtre √† un nouveau style de vie.

C'est une cérémonie de reparentalisation.

La renaissance en Biodanza est importante pour renforcer l'identité

D'une certaine fa√ßon, nous devons tous rena√ģtre constamment.

Celui qui ne rena√ģt pas chaque jour commence √† mourir.

Rolando Toro Araneda

 

Rena√ģtre est une opportunit√© de chaque jour, voire de chaque instant.

La vivencia, méthodologie de la Biodanza, nous offre cette opportunité. L'opportunité d'une nouvelle naissance à partir de notre présence intensifiée à l'ici et maintenant.

Elle nous permet cette expérience du vivant neuf, inédit, pur, au-delà de toutes nos croyances, certitudes, habitudes, au-delà même de notre histoire.


Ces deux journées sont donc une opportunité pour laisser jaillir un sens nouveau à qui nous sommes, à ce que nous faisons, ce en quoi nous avons foi, ce pour quoi nous sommes prêts à prendre position.

Retraverser les diff√©rentes √©tapes du processus de mise au monde, dans la puret√© et l'innocence de l'instant pr√©sent, et poser un regard neuf, une intention neuve dans ce monde. Et sentir, depuis le cŇďur de soi-m√™me, en lien avec cette v√©rit√© offerte par la vivencia, le sens que notre vie peut emprunter √† partir de notre renais-sens.


Ne plus consid√©rer la vie comme un d√Ľ, ou un don pour lequel nous n'avons plus la conscience de la gratitude, ou bien encore comme une fatalit√©.

Et reconnecter avec la sensation émouvante d'être vivant, choisir la vie, l'honorer, la célébrer dans sa dimension la plus extraordinaire comme dans sa plus grande simplicité.

Retrouver sens, plaisir, paix, amour et sacralit√©, car, comme le dit Rolando "Le sacr√© n'existe pas dans un espace rituel. Il existe dans toutes les circonstances o√Ļ la vie est pr√©sente."

dimanche 29 octobre 2017

QUE FERAIT L'AMOUR A MA PLACE ?

 

"Le paradis est la relation que l'on a avec le monde

lorsque cette relation part de notre cŇďur."

Rolando Toro Araneda

 

Que ferait l'Amour à ma place ?


L'Amour, cette énergie de vie qui nous habite, qui nous anime, nous élève et nous ouvre à plus grand que nous...


Souvent, lorsque nous restons collés à notre personnage, à notre histoire, nous répétons les mêmes schémas, reproduisons les mêmes réponses.


Nous ouvrir à cette question "que ferait l'Amour à ma place ?", c'est nous offrir la porte de l'unité, l'opportunité de créer, agir, être à partir de l'inédit, et à partir d'une sagesse et d'un plan bien plus grands, bien plus vastes que nous.

C'est ne plus rester figés dans nos souffrances, nos revendications et accéder à l'espace de légèreté et de liberté de cette intelligence suprême et divine qu'est l'Amour.


Alors quel est ton choix ? Est-ce que tu choisis de faire ce pas, est-ce que tu choisis de prendre le risque de l'humilité, de l'unité, de l'Amour ?


Que ferait l'Amour à ta place face à ce choix ?

LE CERCLE DES FEMMES

Cycle "Le Cercle des Femmes"

samedi 5 novembre 2011

samedi 14 janvier 2012

samedi 17 mars 2012

 

  Nouveau cycle de 3 modules s'√©talant sur 2011/2012 qui sera suivi d'un 2√®me cycle √† partir de septembre 2012

 

  Une invitation √† nous retrouver entre Femmes pour consid√©rer ou re-consid√©rer notre place, notre r√īle, nos potentiels li√©s au F√©minin qui nous caract√©rise.            

 Consid√©ration que nous ferons, bien s√Ľr, non pas √† partir de de nos repr√©sentations mentales mais √† travers notre v√©cu personnel en lien avec cette m√©moire ancestrale enfouie mais bien vivante en nous, m√©moire transmise entre autres par les 7 D√©esses Grecques.

 

   Chacune, au travers de notre naissance, de notre histoire personnelle, avons une repr√©sentation de la F√©minit√©, du r√īle, de la place de la Femme bien pr√©cise. 

   Peut-√™tre nous sentons-nous en phase avec cette repr√©sentation ou bien encore √† l'√©troit, √† c√īt√©... ? Notre accord avec celle-ci √©tait peut-√™tre valable il y a quelques ann√©es encore, puis au fil de nos exp√©riences, cette repr√©sentation en lien avec la petite fille, l'adolescente, la jeune femme que nous avons √©t√© ne correspond peut-√™tre plus tout √† fait √† la Femme que nous sommes aujourd'hui.

   Sur le chemin vers nous-m√™me, nous nous apercevons peut-√™tre que nous avons repris un flambeau, suivi une route qui ne sont pas tout √† fait les n√ītres.

   Il est aujourd'hui l'heure de reprendre notre pouvoir, de brandir notre propre flambeau afin que rayonne notre propre lumi√®re de Femme.

De l'errance à l'Alchimie

 samedi 28 

et 

dimanche 29 avril 2012

 

"De l'errance à l'alchimie"

 

"Nous ne sommes jamais les gardiens d'un accompli

mais toujours les co-cr√©ateurs d'un devenir" Christiane Singer

 

La cr√©ativit√©, telle qu'elle est propos√©e en Biodanza, est une r√©ponse √† la r√©alit√©. Etre dans notre cr√©ativit√© existentielle ne consiste pas √† tout changer, tout r√©volutionner, bien au contraire ! 


C'est une invitation √† prendre comme point de d√©part CE QUI EST


Notre quotidien est parsem√© de r√©alit√©s diverses et vari√©es, certaines plaisantes et nourrissantes, d'autres plus pesantes. Certaines r√©alit√©s sont et resteront immuables. Parmi celles-ci, notre histoire. Nous aurons beau faire, elle restera la m√™me, quoique nous fassions. Ce qui ne veut pas dire que si notre histoire, notre enfance ont √©t√© difficiles, notre vie est condamn√©e √† √™tre difficile ! L'alchimie est possible ! 


Pendant ce stage, je vous proposerai de tout d'abord prendre contact avec vos r√©alit√©s, de pouvoir les regarder, quelles qu'elles soient, les appr√©hender, pour pouvoir les accueillir et finalement les accepter

Je vous proposerai de faire toute la lumière sur qui vous êtes, au plus profond de vous-même, jusque dans votre inconscient, afin que chaque réalité qui vous compose puisse trouver sa place dans votre expression.

 

Qu'√† partir de cette approche, vous puissiez vous laisser traverser par l'errance, cette phase n√©cessaire et essentielle, qui pr√©c√®de toute √©laboration cr√©ative.

Vous serez invit√©s √† la go√Ľter pleinement, la savourer, afin d'en retirer toute la quintessence.

 

Enfin, dans la derni√®re phase de votre processus cr√©atif, vous pourrez passer √† l'√©tape de l'alchimie : transformer cette r√©alit√© en or ! Vous entrerez dans la pleine expression de vous-m√™me, laissant √©clater la fleur qui sommeille en vous et qui n'attend que VOUS pour laisser appara√ģtre sa beaut√© √©clatante !  

 


 


VIVRE EN PAIX            samedi 2 et dimanche 3 juin

   

Nous passons beaucoup de temps √† nous battre contre un pass√© immuable mais aussi √† vouloir construire un futur qui ne peut √™tre qu'illusoire. En effet, nous n'avons que peu de contr√īle sur lui.

Nous pensons quelquefois qu'il vaut mieux taire qui nous sommes pour avoir la paix ! Or, c'est g√©n√©ralement le contraire qui se produit ! 

La paix, en nous, autour de nous, c'est donc l'invitation à habiter véritablement l'instant présentet à cesser cette lutte permanente entre passé et futur.

C'est aussi entrer encore un peu plus dans l'expression de nous-m√™mes afin de pouvoir cr√©er et entretenir des relations claires et sinc√®res

La paix en nous, autour de nous, c'est int√©grer notre exp√©rience, notre ressenti √† notre mode de pens√©e. C'est sortir de "je pensais que, je croyais que" pour entrer dans "je sens que". C'est aller vivre l'exp√©rience plut√īt que nous arr√™ter √† tout ce que nos pens√©es nous font croire sur nous-m√™mes et sur le monde. 

Vivre en paix, c'est cesser de rechercher un id√©al : relation, travail, √©tat int√©rieur...pour tout simplement ETRE dans l'instant et avec ce qui est en cet instant. C'est cesser de vouloir changer pour accepter qui je suis et qui est l'autre. 

Vivre en paix, c'est enfin entrer en contact avec l'énergie à l'origine de toutes les guérisons : l'Amour

Dimanche 16 octobre 2012

 

"LE PARADIS, C'EST OU JE SUIS" Voltaire

 

Cette phrase de Voltaire, pleine de promesses, prend tout son sens dans la pratique de la Biodanza, dans la vivencia, cet ici et maintenant vécu de façon intense, que propose Rolando Toro, créateur de la Biodanza.

 Durant cette journ√©e, ponctu√©e par deux vivencias et un temps de parole √©mue, nous explorerons cette intensit√© de vie, intensit√© de pr√©sence √† soi, au vivant en soi qui nous conduit vers le bonheur au quotidien, dans ses "petits riens".

 Si nous devions comparer le paradis rencontr√© au quotidien √† de l'or, nous le trouverions plus sous la forme de paillettes que de p√©pites. En effet, ce qui nous nourrit au quotidien, ce ne sont pas les grandes joies ou euphories exceptionnelles mais toute cette succession de petits instants, qui, v√©cus en pleine conscience du moment pr√©sent, se transforment en paillettes de paradis.

 Nous nous offrirons donc, au travers de nos danses, une multitude de paillettes de paradis qui nous permettront alors d'acc√©der √† la profondeur au quotidien. 

Dimanche 16 décembre 2012

A LA RENCONTRE DE L'ANGE 


    Le retour des Anges, dans notre culture du 3√®me mill√©naire, r√©pond √† la n√©cessit√© de r√©cup√©rer le Paradis. Paradis qui ne s'est jamais r√©ellement perdu tant il est une composante essentielle de l'√Ęme humaine. 


    L'ange est un arch√©type, un habitant de l'inconscient, inh√©rent √† l'√™tre humain. C'est une forme lumineuse de l'√Ęme, l'interm√©diaire entre la divinit√© et l'humanit√©.


   Faire l'exp√©rience de l'ange, c'est sentir cette pr√©sence int√©rieure, sans image, sentir cette √©nergie d'√©piphanie qui inonde le corps et l'esprit d'une beaut√© extraordinaire.


   Rolando Toro, cr√©ateur de la Biodanza, ne consid√®re pas les anges comme des √™tres s√©par√©s de l'√™tre humain mais, au contraire, comme une partie de la divinit√© humaine. Aller √† la rencontre de l'ange, c'est donc aller √† la rencontre de notre part divine, celle-l√† m√™me qui permet l'int√©gration corps/√Ęme, qui cr√©e notre disposition √† √™tre heureux et √† aimer, qui nous connecte avec l'aspect sacr√© de l'acte de vivre. 


    Je vous propose donc d'aborder cette fin d'ann√©e en r√©initiant notre contact au merveilleux, en √©voquant, en rappelant √† notre m√©moire notre nature ang√©lique.

dimanche 27 janvier 2013

RENAITRE 

 

   Le 21 d√©cembre 2012 annon√ßait la fin d'un cycle, et qui dit fin d'un cycle, dit d√©but d'un nouveau cycle.


   Je nous propose donc de d√©buter ce nouveau cycle et cet an nouveau en posant de nouvelles intentions, de nouveaux pas, de nouveaux regards sur nous-m√™mes et le monde qui nous entoure.

 

    Bien souvent, lorsque nous nous regardons nous-m√™mes, nous ne voyons pas qui nous sommes, mais plut√īt ce qui nous manque. Ce qui nous manque et qui, si nous le poss√©dions, ferait de nous alors une autre personne, une personne "meilleure".


    Je nous propose en ce d√©but de cycle de revenir √† nous-m√™mes, et de rena√ģtre √† nous-m√™mes. De rena√ģtre √† partir de tous nos potentiels, connus et inconnus, ET √† partir de nos manques, qui n'en sont qu'aux yeux de notre ego et non pas de notre √ätre.


   Rena√ģtre √† l'inconnu, sans savoir ce que l'avenir et l'univers nous r√©servent. Si nous le savions, ce savoir ne serait qu'un frein √† notre √©volution, il nous emp√™cherait d'√™tre intens√©ment pr√©sent √† l'ici et maintenant. Il nous emp√™cherait de vivre toutes ces exp√©riences √† venir et qui vont nous construire, autour desquelles nous allons nous construire.


   Si nous ne nous accrochons pas √† notre pass√©, il ne nous suivra pas parce qu'il n'aura alors plus d'utilit√©.

  Nous ne l'attirerons pas √† nous, donc nous pourrons danser librement vers notre destin√©e, vers la nouvelle dimension de nous-m√™me.

 

   Cette proposition de renaissance ne suppose pas de devenir une nouvelle personne, mais bien au contraire, de nous r√©v√©ler enfin √† nous-m√™mes et au monde tels que nous sommes, aujourd'hui. 


   L'important n'est pas ce que sera notre demain mais ce qu'est notre "aujourd'hui". C'est ce que nous en faisons, c'est ce que nous faisons de nous-m√™me. C'est notre d√©sir, empreint d'abandon, que nous avons d'√©voluer, d'aimer, d'√™tre en joie, d'√™tre en paix.


   Voil√† la r√©alit√© de la Vie, √† chaque instant ! 

samedi 23 et dimanche 24 mars 2013

BIODANZA ET DIALOGUE OUVERT

animé par Isabelle Dumont et Bruno Sinquin


 samedi 23 mars (14h - 20h environ, accueil √† 13h45)

dimanche 24 mars (10h - 17h30 environ, accueil à 9h45)


 

Bruno Sinquin, gr√Ęce √† toutes les autres approches qu‚Äôil a √©tudi√©es : approches corporelles comme l‚ÄôAikido, le Seitai, le Systema, le Contact Impro ‚Ķ ou psychologiques et philosophiques comme la vision sans t√™te, la communication non violente, le Travail de Byron Katie, certains √©l√©ments de PNL‚Ķ a  r√©alis√© une synth√®se et une p√©dagogie qui essaye d‚Äôaller √† l‚Äôessentiel : la possibilit√© d'√™tre libre du stress.
Il propose des ateliers de Dialogue Ouvert, communication uniquement verbale, et de Shojindo, communication verbale et corporelle.
Les participants apprennent sur eux-mêmes et d’eux-mêmes, en découvrant comment ils réagissent dans les relations inter-personnelles, et en s’essayant à d’autres façons d’être et de faire.
Mis en situation, chacun apprend de la situation même : pas trop de théorie, de la pratique, une liberté, et une ambiance de sécurité pour explorer ensemble.
L‚Äôentrainement r√©gulier favorise l‚Äôancrage au quotidien de ces nouveaux comportements et le quotidien am√®ne dans le cercle d‚Äôapprentissage de nouvelles situations √† travailler : ¬ę Ce sont des pratiques qui vous changent la vie! ¬Ľ
Il propose aussi des suivis individuels, des médiations, et intervient en milieu scolaire et autres…
Pour en savoir plus
shojindo.fr
www.communiquer-sans-stress
Et une interview
http://personasingularis.blogspot.fr/search/label/communiquer

Service simple et professionnel

Créer mon site web

Dimanche 14 avril 2013

 

    R√©pondre √† l'appel de l'Amour...


10h-17h30


La Marmitière

49124 St Barthélémy d'Anjou



Nos regrets, nos ressentiments bloquent notre créativité parce que nous vivons trop souvent dans le passé.
La Biodanza, elle, nous propose d’expérimenter l’ICI ET MAINTENANT;
Notre manque de créativité est aussi nourri par notre peur de mal faire. Alors que c’est en forgeant qu’on devient forgeron.
Aller vers notre vie, vers une vie libre, puissante et audacieuse, c’est aussi libérer les autres du poids de nos frustrations.
C’est reprendre notre responsabilité personnelle d’élément unique et essentiel de l’humanité.

Comme l'écrit Christophe André : "Le monde sans souci dont vous rêvez existe. Bonne nouvelle ! Mais, mauvaise nouvelle, ce monde s'appelle le Paradis et ce n'est pas pour tout de suite ! Alors, en attendant, essayons de nous arranger avec ce monde-ci, qui s'appelle la Vie !"


Et ce monde-ci, malgré ce qu'on peut en voir, en penser, regorge d'Amour ! Mais, englués dans nos combats quotidiens pour chercher l'Amour, nous améliorer, être de meilleures personnes, nous le laissons passer sans même le voir... Et pourtant, il est partout. En nous et autour de nous.


A quoi nous appelle l'Amour ? 


A quelle m√©tamorphose, √† quel risque nous invite-t-il ? 


A nous mettre √† nu, √† ETRE,

√† nous abandonner √† lui pour qu'il puisse irradier de son plein √©clat, qu'il puisse se donner pleinement. 


R√©pondre √† l'appel de l'Amour est une invitation √† ne pas r√©agir √† cette force qui nous traverse, √† ne pas la commenter, √† ne pas la travestir. 

Répondre à l'appel de l'Amour est une invitation à DANSER cette force qui s'éveille en nous !


La proposition de cette journ√©e partag√©e sera de passer du savoir √† la connaissance de l'Amour puis √† la Dimension de l'Amour. La Dimension m√™me o√Ļ se r√©v√®le toute notre humanit√©.

Nous serons invit√©s √† √īter les masques qui nous emp√™chent de voir, sentir l'Amour et aller vers lui mais aussi de le recevoir en nous.


Ne nous pr√©occupons pas de SAVOIR ce que nous ressentons quand l'Amour est l√†, laissons-le ETRE pleinement ! 

STAGE GUERVOEUR Biodanza/Shojindo

Situ√© √† l'entr√©e de la presqu'√ģle de Crozon, en pleine nature, au pied du Menez Hom, le manoir de Guervoeur nous accueillera durant ces 5 jours. 

Nos journ√©es se partageront entre le Shojindo propos√© par Bruno et la Biodanza propos√©e par Isabelle, des temps de partage corporel, d'autres temps de partage verbal et, bien s√Ľr, du temps libre pour profiter de la plage de Pentrez toute proche, de la c√īte magnifique de la presqu'√ģle de Crozon, pour le farniente, la randonn√©e au cŇďur de cette nature g√©n√©reuse qui nous accueillera...


5 jours pour prendre soin de soi, pour prendre son temps, pour se retrouver et allier le corps et le verbe. 


La chapelle de Guervoeur nous accueillera pour les pratiques et nous offrira sa vue magnifique sur la baie de Douarnenez.

Situ√© √† l‚Äôentr√©e de la presqu‚Äô√ģle de Crozon, en pleine nature, au pied
du Menez Hom, le manoir de Guervoeur nous accueillera pendant
ces 5 journées.
Nos journées se partageront entre le Shojindo proposé par Bruno, la
Biodanza proposée par Isabelle, des temps de partage corporel,
d‚Äôautres temps de partage verbal et, bien s√Ľr, du temps libre pour
profiter de la plage de Pentrez toute proche, de la c√īte magnifique
de la presqu‚Äô√ģle de Crozon, pour le farniente, la randonn√©e au coeur
de cette nature foisonnante qui nous accueillera…
5 jours pour prendre son temps, pour prendre soin de soi, se retrouver,
pour allier le corps et le verbe.
Nous aurons le plaisir de partager nos pratiques au sein de la Chapelle
de Guervoeur qui nous offre une vue magnifique sur la Baie deSitu
Douarnenez.

 

Les temps de partage, aussi bien dans la danse des corps que la danse des mots, nous permettront d'entendre, d'√©couter et d'accueillir cette "voix en nous" (nos pens√©es). En lui donnant l'espace pour s'exprimer, elle se d√©voile, et nous pouvons sonder sa v√©racit√©, prendre conscience de sa charge √©motive, d√©samorcer son pouvoir toxique et nous rendre compte que nous ne sommes pas elle (cette voix), mais ce qui √©coute : une pr√©sence intelligente, nourrissante et gu√©risseuse. 

 

ASPECTS CONCRETS ET PRATIQUES


ACCUEIL

Nous vous accueillerons à Guervoeur le lundi 29 juillet à 10h afin de régler les derniers détails pratiques, vous proposer vos chambres et le stage débutera à 11h.


ET L‚ÄôH√ČBERGEMENT ?

Vous serez hébergés en chambre de 3 à 4 personnes.

Il est également possible de planter la tente.


ET POUR LES REPAS ?


Yolande nous mitonnera de bons petits plats avec des produits locaux.

Seules les boissons restent à votre charge.


COMBIEN CA CO√õTE ?

Atelier p√©dagogique : 200 ‚ā¨ (si inscription avant le 14 juillet, 250 ‚ā¨ apr√®s le 14 juillet)

H√©bergement : en chambre, 40 ‚ā¨ pour 4 nuits

                           en tente, 20 ‚ā¨ pour 4 nuits (apporter votre tente)

Repas : entre 62 ‚ā¨ et 75,50 ‚ā¨ selon le nombre de participants (petit-d√©jeuner, d√©jeuner et d√ģner compris, seules les boissons restent √† votre charge)


Samedi 7 décembre 2013

Trouver l'équilibre et l'harmonie

AU CŇíUR

du processus de transformation


La vie nous am√®ne √† √™tre √† chaque instant dans un processus de transformation, conscient ou inconscient. 

Lorsque ce processus devient trop "remuant", nous avons quelquefois envie de nous mettre √† l'abri, de fuir les turbulences. 

Mais pourquoi attendre que les turbulences passent ? Pourquoi ne pas simplement choisir d'arr√™ter d'attendre et nous jeter dans le monde tel qu'on est, tel qu'il est, exactement o√Ļ on est, et d√©cider de go√Ľter, imm√©diatement, √† ce qui est ? 

Cet atelier du samedi 7 d√©cembre nous invitera √† faire l'exp√©rience de vivre le cŇďur des turbulences, de traverser, avec notre cŇďur et notre corps, ces moments de chaos o√Ļ notre mental s'affole √† la pens√©e deperdre le contr√īle

Il ne s'agit pas, bien s√Ľr, de foncer t√™te baiss√©e dans la temp√™te mais bien de la vivre, d'en faire l'exp√©rience en conscience ET dans l'abandon; l'ouverture et la disponibilit√© √† ce qui EST, et non pas √† ce que nous souhaiterions.

Invitation √† nous laisser traverser par ce processus de transformation, √† le vivre pleinement au-del√† de toutes les limitations de notre mental et de nos peurs. 

Comme le disait un Sage :

"Le conscient veut tout mais ne peut rien sans l'inconscient qui peut tout mais ne veut rien."

samedi 15 f√©vrier 2014 

GRATITUDE ET ABONDANCE

Douarnenez.

Une simple pens√©e de gratitude dirig√©e vers le ciel est la plus parfaite des pri√®res. W. Blake

 

Il nous arrive parfois de d√©sirer quelque chose tr√®s fort...et de nous sentir impuissants quant au moyen de l'obtenir. Peu importe si ce quelque chose est de nature mat√©rielle, relationnelle, spirituelle...

 

Selon nos convictions, nos croyances, nous nous tournons vers Dieu, l'Univers, la Vie, notre monde int√©rieur ou bien encore nous renon√ßons, d√©√ßus et tristes.

 

Face √† la polarit√© de l'impuissance, nous avons le choix de proposer l'autre polarit√©, la Gratitude.

 

La gratitude est le sentiment qui appara√ģt lorsque nous r√©alisons la saveur de ce que nous vivons, m√™me et surtout dans les plus petites choses. Lorsque nous savons nous √©merveiller de ces petites choses, nous nous sentons plus heureux, plus reli√©s aux autres et plus vivants.

 

Nous pouvons en effet faire l'exp√©rience d'une nouvelle attitude empreinte de Gratitude, venue tout droit de notre cŇďur qui s'√©merveille de ce que nous avons d√©j√† la chance de poss√©der et de vivre au quotidien et qui va m√™me jusqu'√† prier, esp√©rer, demander ce quelque chose que nous d√©sirons tr√®s fort AVEC la sensation que ce quelque chose fait d√©j√† partie de notre vie.

 

Il ne s'agit pas ici de pens√©e positive, mais bien d'un processus qui englobe notre corps, notre cŇďur, et notre esprit, bref notre √™tre tout entier ! Un processus o√Ļ nous donnons du pouvoir √† nos pri√®res en nous entourant de la sensation de nos d√©sirs r√©alis√©s, o√Ļ nous nous connectons √† notre capacit√© √† communiquer avec l'intelligence de notre cŇďur et notre aptitude √† participer au r√©sultat.

 

Nous participons alors √† la gu√©rison de notre corps, √† l'abondance dans nos vies, et √† la paix.

 

Des √©tudes scientifiques prouvent aujourd'hui que vivre la gratitude au quotidien nous aide √† vivre plus longtemps et en meilleure sant√© ! En effet, les sentiments de gratitude et de reconnaissance lib√®rent la chimie

positive de puissantes hormones dans notre corps et booste notre syst√®me immunitaire ! 

 

La Biodanza, en tant que syst√®me de sant√©, est donc toute indiqu√©e pour nous inviter √† danser la gratitude et l'abondance en ce samedi 15 f√©vrier !

samedi 7 mars 2015

 

"Laissons la Vie nous advenir, car, croyez-moi, la Vie a raison dans tous les cas."

Rainer Maria Rilke

 

Apr√®s un hiver pass√© au cŇďur de nous-m√™mes, avec l'invitation toujours plus pressante √† nous rencontrer dans notre intimit√©, nos profondeurs, la Nature nous appellera tout bient√īt √† initier un nouveau mouvement.


Ce nouveau mouvement nous invitera pour les semaines √† venir √† commencer √† tourner notre regard de l'int√©rieur vers l'ext√©rieur, nourris, enrichis de ces temps pass√©s au cŇďur de nous-m√™mes.


Ce monde que nous portons en nous et que l'hiver nous a permis de c√ītoyer pendant de longues semaines, le printemps nous invite √† le pr√©parer pour le partager, le mettre dans le "grand monde" dans un mouvement naturel parce qu'en lien avec la Nature, notre Nature, un mouvement plus puissant que la volont√© et la r√©sistance.

Le printemps nous invite à accueillir avec humilité le secret dont la terre, notre terre, est porteuse, à respecter sa fécondité, et à rester au plus près de ce qui se lève en nous.


Durant cette journ√©e, nous danserons tels les artistes de nos vies. Et qui dit artiste, dit ne pas compter, s'impatienter, mais m√Ľrir comme l'arbre qui ne h√Ęte pas sa s√®ve, √™tre patient comme si l'√©ternit√© s'√©tendait devant nous.


Nous danserons depuis la profondeur du dedans, o√Ļ rien ne se h√Ęte, tout √©volue √† son propre rythme, l√† o√Ļ nous pouvons laisser nos graines s'accomplir dans l'obscurit√©, l'indicible, l'inconscient, pour aller progressivement vers la lumi√®re, la floraison, la mise au monde de ce qui est pr√™t √† se mettre en mouvement en nous.

samedi 25 avril 2015

La danse surgit de la profondeur de l'être humain : elle est mouvement de vie, elle est une impulsion d'union à l'espèce. Elle nous permet de retrouver le lien avec notre identité originelle et avec l'univers.


Chez les peuples primitifs, la danse représentait le mode de communication privilégié pour exprimer, extérioriser la joie, la tristesse, pour accomplir des célébrations et rituels. Tout était, pour l'homme, l'occasion de danser. La danse leur apportait un approfondissement de l'expérience de vie.


Aujourd'hui, la danse, même si elle est pratiquée sous différentes formes aux 4 coins du monde, a largement perdu de son sens sacré.


La Biodanza nous invite à retrouver la signification primordiale de la danse en développant une qualité d'attention à l'instant : écouter, percevoir, ressentir dans notre corps. Pouvoir ainsi cultiver nos infinies possibilités, apprendre de soi, agir, se déployer, s'enrichir de nos rencontres et s'émerveiller du simple fait d'être vivant.

            

Ce dernier stage de l'année nous amènera donc à (re)découvrir les les 7 pouvoirs de transformation de la Biodanza.